En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies.En savoir plusD'accord
Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Un nouveau référentiel commun pour le reconditionnement des EEE

image symbole label

LE REFERENTIEL COMMUN DE RECONDITIONNEMENT : POUR UNE TRAÇABILITE ET UNE INTEGRITE RENFORCEES DES PRODUITS ÉLECTRONIQUES

Depuis 2022, la fédération nationale Ordi 3E, avec le soutien financier de l’État, s'est engagée dans le développement d'un projet de création d'un référentiel commun pour le reconditionnement des équipements électriques et électroniques. Cette initiative est menée conjointement en partenariat entre la Fédération nationale Ordi 3E, l’Institur du Numérique Responsable (INR), le Syndicat Interprofessionnel du Reconditionnement et de la la Régénération des Matériels Informatiques, Electroniques et Télécoms (SIRMIETT) et la Fédération professionnelle du Réemploi et de la Réparation RCUBE. Ce référentiel met l'accent sur plusieurs aspects clés du processus de reconditionnement :

  • Identification et traçabilité : Les produits reçus pour reconditionnement sont soigneusement identifiés en utilisant des systèmes qui permettent de maintenir leur traçabilité, comme le numéro IMEI ou le numéro de série du fabricant. Lorsque les produits sont prêts à quitter l'installation, l'identification est complétée par des informations sur le reconditionneur et les interventions réalisées. Ce système couvre au minimum l'origine du produit d'occasion, les opérations de vérification et de remise en état effectuées, les pièces détachées et les accessoires critiques, ainsi que les dates des différentes opérations. De plus, tout au long du processus, des mesures sont prises pour identifier les produits et composants non conformes afin d'éviter leur mélange avec des produits conformes.
  • Préservation du produit : Les opérations de collecte, de stockage, de réparation et de remise en état sont conçues pour préserver l'intégrité du produit. Le stockage intermédiaire des produits et des pièces détachées est effectué de manière sécurisée, minimisant les risques d'altération, comme la poussière ou l'eau.
En somme, le référentiel commun vise à standardiser et à améliorer les processus de reconditionnement, en mettant l'accent sur la traçabilité, l'intégrité du produit et le contrôle de la qualité. Il s'agit d'une étape importante vers la création d'un label ou d'une certification commune française et européenne pour le reconditionnement, ce qui contribuera à renforcer la confiance des consommateurs et les usagers dans les produits reconditionnés.

 

  • Partager :


En Route Vers l'Horizon, Ensemble

Bienvenue dans le cœur palpitant de l'enceinte mouvante et vivante de la plateforme World-Coop Consortium, une entité en constante métamorphose, qui grandit et s'épanouit grâce à l'apport nourricier de tout notre écosystème coopératif. Ensemble, comme des explorateurs partageant une vision commune, nous naviguons à travers l'immensité de l'horizon, guidés par une étoile : la création d'un réseau de plates-formes coopératives fusionnant le local et le global dans une symbiose 'glocale'.

Alain Maïo - Pierre Perez

Économie circulaire